Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faux Poivre
Nom Botanique : Pimenta Dioica
Famille : Myrtacées
Origine : Antilles et Amérique centrale
Culture : Jamaïque, Cuba, Petites Antilles, Trinidad, Mexique, Honduras


Cette épice est appelée couramment et improprement, « poivre » de la Jamaïque ou « piment » de la Jamaïque, mais n’appartient à aucune de ces deux familles. Il est plus judicieux de l’appeler « toute épice », car son odeur évoque les quatre principales épices (cannelle, girofle, muscade et poivre). On la nomme également bois d’Inde, Poivre ou Piment du Mexique, Amome, Quatre Épices ou Pourclou.

Ce grand arbre originaire d’Amérique tropicale, dans la région des Antilles, appartient à la famille botanique des myrtacées. Il se trouve à l’état sauvage aux Antilles, en Amérique centrale et dans la partie septentrionale de l’Amérique du Sud. Il est principalement cultivé à la Jamaïque et dans les zones tropicales d’Amérique, Guatemala, Honduras, Mexique. Appelé aussi myrte-piment, pouvant atteindre dix mètres de haut et parfois actif jusqu’à cent ans, il se pare de jolies fleurs blanches de juin à août, qui se transforment en baies rondes, de la grosseur d’un petit pois et rougissent à maturité.

Tout comme pour le poivre, les baies sont cueillies avant maturité et séchées au soleil, ce qui leur donne une élégante couleur brune. L’épice, rapportée pour la première fois en Europe par Hernan Cortés en 1519, a été baptisée improprement « poivre » de la Jamaïque, par méconnaissance botanique certes, mais aussi pour d’évidentes raisons lucratives : toute baie à saveur poivrée était baptisée du nom Poivre. En la faisant passer pour la « chère épice », on la vendait au même prix que Celle-ci.

PIMENT DE LA JAMAÏQUE

PIMENT DE LA JAMAÏQUE

Goût & Senteurs:
Sa saveur est chaude et piquante, très épicée, on y trouve des notes de cannelle, de girofle, une subtile touche de muscade et le poivre est très marqué, d’où le nom de quatre-épices qu’on lui donne parfois.


En Cuisine:
Il est très souvent utilisé dans les charcuteries. A moudre comme le poivre, légèrement piquant, très aromatique. Relève les soupes et les ragoûts. Donne aux plats à base de lentilles et saucisses et au gibier une note originale (servir avec un vin rouge riche en tanin). Parfume les gâteaux, les liqueurs, les punchs
En cuisine, le poivre de la Jamaïque apporte une délicieuse touche exotique.
Il est très courant dans la cuisine antillaise avec les poissons et dans les délicieux petits boudins. Il est utilisé en pâtisserie pour la confection de certains biscuits, entre dans la composition du ketchup (lequel est une très vieille invention des Chinois et peut être de très grande qualité, lorsqu’il ne s’agit pas du produit américain industrialisé et saturé de sucre et d’arômes artificiels, que vous connaissez tous), ainsi que
dans celle de la bénédictine et de la chartreuse.

Utilisez un mortier pour bien concasser les grains.


Échelle selon Gérard Vives:
Force 6

Tag(s) : #Faux Poivres